Ressources pédagogiques
4-12 ans

Pédagogie intégrative ou inclusive

Vous êtes impliqué·e dans l’accueil de tous les enfants, y compris les enfants avec des besoins éducatifs particuliers.
Documentez-vous à propos des pratiques inclusives.

La pratique inclusive promeut la scolarisation de tous les enfants dans l’école de leur quartier, commune ou groupement scolaire. Elle favorise la participation de tous à la vie sociale et culturelle de la communauté.

Les structures d’accueil parascolaire participent à l’éducation des enfants dans une société faite de différences individuelles et culturelles. Elles prennent part à la lutte contre les préjugés en offrant aux enfants la possibilité d’expérimenter l’hétérogénéité comme une chose normale.

Pour aller plus loin

Dynamique inclusive : de quoi parle-t-on ?

L’éducation inclusive favorise l’accueil de tous les enfants, sans préjugés. Elle insiste sur le respect des différences,  qu’elles soient de genre, d’appartenance, de milieu socio-culturel ou de handicap. Aussi est-il essentiel que chaque enfant se sente faire partie du groupe, cet espace de socialisation où les différentes individualités ont les meilleures chances de se développer.

 

Le concept d’éducation inclusive a émergé dans les années 90 dans un contexte socio-politique où l’égalité des droits prenait de plus en plus d’importance dans le débat public. Cette lente prise de conscience a notamment débouché sur l’élaboration de la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH). C’est en 2006 qu’elle a été adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Les états signataires, dont la Suisse en 2014, s’engagent à promouvoir une société inclusive. Cette dernière considère la diversité des êtres qui la compose comme une richesse.

Ce changement radical marque une rupture du regard et de la manière de percevoir l’accueil de la diversité.

Elle interroge la place de l’enfant qui n’a plus à s’adapter à la structure avec des moyens et des compétences externes, comme le prône l’approche intégrative. C’est au contraire à la structure de s’adapter aux particularités de chaque enfant. Cette perspective pédagogique influence le profil des équipes éducatives et force leur flexibilité. Elle stimule également l’acquisition de compétences nouvelles et adaptées aux besoins spécifiques et qui, finalement, se révèlent utiles à tout le groupe.

La démarche inclusive implique aussi un cheminement actif et positif avec les parents, dans toute leur diversité. Elle leur reconnait des compétences pour soutenir leur enfant dans ses acquisitions.

Dans l’intérêt de l’enfant, la circulation des savoirs et expériences entre les parents et, les professionnels spécialisés et non spécialisés est primordiale. Elle contribue à une vision de l’enfant dans sa globalité. Ce travail en réseau permet de définir un projet éducatif individualisé et de répondre aux besoins spécifiques pour le bien-être et le développement de l’enfant.

Documents utiles

ELLIOT, N., DOXEY, E., STEPHENSON, V. (2009), L'école inclusive, Montréal : Chenelière Education

Fiches pédagogiques :
Sur mandat de la CLPS, le Centre suisse de pédagogie spécialisée (CSPS) a rédigé des fiches d'information informatisées, destinées aux enseignant-e-s, concernant les besoins éducatifs particuliers des élèves en situation de handicap et en difficultés scolaires

TREMBLAY, G., PONCELET, F., MAERLAN, F. (2011), Oser la différence : guide pour la formation d’animateurs à l’intégration d’enfants en situation de handicap dans les activités extra scolaires, Bruxelles : Badje ASBL

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus