Rechercher sur le CREDE

Médiathèque

Repéré pour vous

Compétences professionnelles

Les enfants du dehors

De Mariette Feltin
Trois éducatrices, deux brouettes et quelques outils de jardin. Un tas de terre, des feuilles mortes, des petits troncs d’arbre, quelques seaux et des caisses en plastique. Voici la recette de base pour la création d’un jardin d’une école maternelle située dans un quartier où le béton règne en maître absolu. Trois fois rien pour un projet d’une richesse évidente où il est enfin permis de patouiller et de se salir ou de chantonner en rêvant les chansons apprises avec les éducatrices.

Dans ce quartier urbain près de Strasbourg, les professionnelles-enseignantes de l’école maternelle qui accueille les enfants dès 2 ans créent un jardin de toute pièce. Chaque élément – naturel ou de récupération – est choisi en fonction de ses qualités multiples et des possibilités à susciter l’intérêt des enfants. Dans ce lieu, les enfants sortent tous les jours et par tous les temps. On le remarque d’emblée, les vêtements sont adaptés à la météo, les enfants sont parfaitement équipés pour découvrir et expérimenter en toute liberté ce petit coin de nature. Il sera donc permis de toucher la terre, le sable et de tracer avec la boue de jolis graffitis sur un bout de mur.

Discrète, la caméra suit les enfants et leurs interactions avec les éléments. Le spectateur découvre également le grand travail d’observation mis en place par les enseignantes : papier-crayon pour relever et décrire les expériences de chaque enfant ainsi qu’une verbalisation continue pour les « mettre en mots ». L’attention continue fait partie intégrante de l’expérience.

En évoquant entre elles leurs nombreuses observations, les enseignantes constatent que l’absence de contraintes et de limites dans l’espace permet aux enfants d’aller au bout de leurs expériences ; ce carré de jardin, si stimulant, offre de vivre la nature avec le corps et les cinq sens. Elles expliquent également qu’au fil de l’expérience, elles ont compris que l’essentiel de leur travail consiste à créer puis à adapter la richesse de l’environnement pour obtenir des espaces-temps propices à observer de manière peu intrusive.

« Pour les petits citadins, la terre, la boue, les plantes, les cailloux redeviennent des objets naturels, de ceux qu’on ne possède pas mais avec qui on entretient une relation concrète. »

Pour ajouter une bonne dose de NATURE à votre projet pédagogique, n’hésitez pas à voir ou à revoir le très convaincant documentaire « Les enfants du dehors » de Mariette Feltin.

Vous pouvez emprunter ce DVD à la médiathèque ou le visionner sur Viméo.


Feltin, M. (2015), Les enfants du dehors, Strasbourg : Ana Films ; Mosaïk TV (DVD-D 772)