Rechercher sur le CREDE

Médiathèque

Repéré pour vous

Éducation

Joyeux Noël

De Jean-Robert Appell
Décembre, le temps des achats de dernière minute – s’il reste un bout de budget – ou comment ne pas se laisser influencer par les injonctions commerciales.
Avec de l’humour et une perspicacité redoutable, Jean-Robert Appell nous invite à consulter un catalogue en ligne afin de trouver LE bon jouet à acheter ou le cadeau à glisser sous le sapin de la garderie. Entre gadgets sonores et panoplie des arts ménagers, ne faites pas votre choix !

L’auteur de cet article est un pédagogue piklérien que l’équipe du CREDE apprécie beaucoup pour son regard à la fois d’expert et de praticien. Il tient une rubrique régulière dans l’excellente revue « Spirale » des Éditions Érès.

Le texte auquel cette rubrique fait référence a comme titre « Joyeux Noël » ; il évoque le vaste et lucratif marché du jouet avec sa kyrielle de catalogues, de soldes de décembre et de l’incontournable errance sur le web pour s’assurer du « bon choix ».

Appell se penche sur les catégories déterminées par les vendeurs de jouets : « aventuriers » pour les petits garçons de 2 à 3 ans et « jeux et cuisine » pour les filles du même âge. L’ennui est qu’avec ce pré-choix, le client pourrait passer à côté de l’idée   – qui serait tout à fait sensée – d’offrir un poupon à son enfant de sexe masculin.

« Il est important de rappeler que chez les tout jeunes enfants, le jeu n’est pas sexué, les garçons comme les filles ont besoin de jouer avec des poupées et de leur faire vivre certaines situations qu’ils ont eux-mêmes vécues, par exemple prendre soin de la poupée comme leur papa et leur maman le font avec eux, ou jouer à dire au revoir à la poupée afin de rejouer la scène de séparation vécue. Cette possibilité de mettre en scène des situations subies permet à l’enfant d’être actif et d’intérioriser des mécanismes à l’œuvre. »

La suite de l’article fait le lien avec les pratiques professionnelles quant au choix des jouets dans les institutions de l’enfance ; il aborde également la question du cadeau choisi, offert dans le cadre familial et de sa dimension symbolique. En guise de conclusion, Appell invite le lecteur à s’écarter des contraintes commerciales pour mieux se recentrer sur « l’enfant destinataire du présent et du plaisir qu’il en tirera » !

Pour approfondir ou revisiter sa pratique, l’incontournable : La poupée de Timothée et le camion de Lison

 

Appell, J.-R. (2014), Joyeux Noël !, In : Spirale, no 72 (2014), p. 147-149
Disponible en ligne gratuitement sur la plateforme CAIRN.