Médiathèque

Repéré pour vous

Politique et société

Faciliter les transitions dans l’accueil et l’éducation de l’enfance : neuf exemples de pratiques institutionnelles en Suisse

De Kibesuisse, pro enfance
Dans une journée ou d’une année à une autre, chaque enfant vit de nombreuses transitions. Si elles ne sont pas vécues comme de brutales ruptures, elles peuvent offrir des opportunités d’apprentissage et de développement propices à grandir. Afin qu’elles se déroulent harmonieusement pour les enfants et les familles, tous les intervenant·e·s doivent se coordonner et veiller à leur accorder une véritable attention.

Cette brochure [1] issue d’un projet mené par kibesuisse [2] et pro enfance [3] donne un aperçu des connaissances au sujet de la problématique des transitions dans la vie de l’enfant et présente neuf initiatives visant à bien les gérer. Une  transition est un passage d’un état à un autre, en général lent et graduel. Les transitions peuvent être vues comme des processus de transformation au cours desquels le cadre de vie des enfants connait des changements structurels importants. Les approches de ces expériences sont diversifiées, mettant l’accent tantôt sur un renforcement des liens entre les autorités compétentes, tantôt sur la valorisation de la dimension pédagogique des transitions.

Intéressons-nous aux pratiques en vigueur à Neuchâtel. Une direction politique commune rapproche le monde de l’école et celui de l’accueil. Une coordination efficace des deux domaines simplifie la prise de décision pour mettre en œuvre des mesures facilitant les transitions entre l’école et le parascolaire. Des réunions régulières sont organisées entre les directeurs des écoles et les responsables des structures d’accueil. Ces structures sont implantées dans les bâtiments scolaires ou leurs abords, augmentant la sécurité des enfants en ville, permettant de maitriser les coûts en personnel d’accompagnement pour les trajets et d’optimiser l’utilisation des infrastructures partagées avec l’école. Pour manifester la cohérence de la vision éducative élaborée et pratiquée par tous les professionnel.le.s de l’enfance, les structures d’accueil sont représentées lors de la soirée d’information aux parents des futurs élèves.

Ruptures et transitions, au quotidien ou lors des étapes clés de la vie des enfants, sont des passages obligés. Elles peuvent contribuer au bon développement de l’enfant à condition d’être planifiées et aménagées avec soin.

 

[1] Kibesuisse, pro enfance (2018), Faciliter les transitions dans l’accueil et l’éducation de l’enfance. Neuf exemples de pratiques institutionnelles en Suisse

[2] Kibesuisse, fédération suisse pour l’accueil de l’enfant, est le centre de compétence national en matière d’accueil extrafamilial et parascolaire d’enfants. Elle encourage le développement quantitatif et qualitatif des offres d’accueil.

[3] Pro enfance, plateforme romande pour l’accueil de l’enfance, réunit les acteurs de l’accueil de l’enfance des cantons romands et les représente au plan national. Elle met son expertise au service d’une politique publique cohérente de l’accueil des enfants de 0 à 12 ans.

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus