Poto le chien

Sous un ciel étoilé, un petit chien noir aboie, attaché au poteau électrique de la place de village. Il a bien évidemment réveillé tous les habitants alentours. De l’épicière au coiffeur, chacun est à sa fenêtre pour le faire taire.
Heureusement, Marcel n’a pas hurlé. Il lui est venu en aide en l’emportant dans sa maison. Depuis ce jour, Marcel et Poto le chien sont inséparables.
Un jour pourtant, Poto va filer à l’anglaise pour retrouver son amie Pépette. Le lendemain, sur le chemin du retour, notre héros va croiser la charcutière, l’épicière ou encore le jardinier qui, en gens bien intentionnés, lui promettent un retour houleux auprès de Marcel. Poto n’en mène pas large et rase les murs. Seul le boulanger semble clément à son égard. Heureusement, Marcel l’accueillera avec amour et indulgence.

A l’automne pourtant, Poto le chien va à nouveau disparaître…

A vous de découvrir la chute malicieuse de cette histoire intemporelle qui fleure bon l’enfance.

Voici un récit « musical » aux couleurs du sud (Pagnol n’est pas loin) dans lequel le texte et les magnifiques illustrations filent le parfait amour.

Une réussite de plus pour son auteure, Andrée Prigent.

 

• PRIGENT, A. (2017), Poto le chien, Paris : Didier Jeunesse

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers