Plongée dans l’univers des enfants

Ce film documentaire [1] a été produit dans le cadre du projet Les univers [2] des enfants en bas âge dans le canton de Zurich, projet mis en œuvre grâce à la participation des enfants âgés de 3 à 6 ans, de leurs parents, des spécialistes de l’enfance et des administrations communales concernées. La question centrale de la recherche enquête était celle de la qualité et de la sécurité des espaces mis à disposition des enfants dans la ville, le quartier ou le village.

La caméra suit les enfants qui nous montrent comment ils perçoivent leurs trajets quotidiens, l’endroit où ils habitent et comment ils les utilisent et les transforment – en espaces de jeux, lieux de passages secrets, de retraites, d’observations, de découvertes, etc. Ils ont différents besoins qu’ils souhaitent satisfaire dans leur environnement extérieur : jouer, apprendre, bouger, se défouler, se reposer et se mettre en retrait ou encore, rencontrer d’autres enfants et entretenir des contacts.

C’est dans la brochure accompagnant le film que sont expliquées les conditions que les espaces devraient remplir pour répondre à ces besoins : offrent-ils suffisamment d’occasions de découvertes et d’expériences, sont-ils accessibles, transformables par les enfants, sont-ils reliés entre eux ou, comme le développe Zeiher, les enfants fréquentent des lieux dispersés, sur le modèle de l’île, et ne peuvent ni les rejoindre ni les quitter de manière autonome ?

Un des chapitres présente les possibilités et les limites de la collaboration et participation des jeunes enfants à un tel projet : « Lorsqu’on parle avec de jeunes enfants, on ne peut pas s’appuyer sur les mêmes règles de discussion qu’avec des adolescents ou des adultes » [3]. Lorsqu’ils ne comprennent pas quelque chose, les enfants de cet âge ne posent pas forcément de questions et ne relèvent pas les malentendus qui peuvent en découler. Les adultes, eux, ne posent pas de « vraies » questions car ils connaissent ou croient connaitre la réponse. Les questions concernant l’avenir ou les souhaits sont difficiles car les enfants vivent dans l’ici et maintenant et leurs réponses sont spontanées, imaginatives et relatives à l’instant présent. Les méthodes utilisées (promenades en commun, photographie des enfants ou dessins, échanges) et l’implication des enfants visent à les inciter à se faire un avis et à exprimer leurs sentiments et leurs perceptions. Les enfants sont considérés comme des commentateurs compétents de leur propre vie.

[1] DVD Plongée dans l’univers des enfants. Zurich : Marie Meierhofer Institut für das Kind, 2015.

[2] La notion d’univers renvoie à l’appropriation subjective „d’espaces de vie“ disponibles et regroupe le fait de percevoir, d’utiliser et de vivre des lieux et des chemins qui les relient entre eux. Revue undKinder,  Zurich : Marie Meierhofer Institut für das Kind, 2015, n° 96, p.28.

[3] Idem, p.45.

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers