Perdus sans la nature

perdus_sans_nature_sJ’aimerais vous faire découvrir ce livre tant il me paraît d’actualité. François Cardinal y fait le constat — que nous faisons tous — que les enfants jouent de moins en moins dehors, qu’ils n’ont presque plus accès aux jeux dans la rue ou au bas des immeubles où les parkings prennent tout l’espace. Après un portrait pessimiste de notre société qui inflige aux enfants une pression pour la performance sans précédent, Cardinal nous livre un manifeste en dix points qui concerne les professionnels de l’éducation, de la santé et de l’urbanisme. En voici quelques points :

Rendre les enfants plus autonomes dans leur transport, valoriser la marche, la considérer comme un sport. Enrichir les espaces publics et les cours d’école d’éléments naturels, source de riches découvertes. Mais surtout, re-connecter les éducateurs avec le milieu vivant, parce que ce sont eux qui accompagnent les jeunes enfants dans leurs sorties !

« Les éducateurs doivent être mieux formés. Il faut les sensibiliser à l’importance de renouer le contact avec la nature. Qu’est-ce qu’on peut apprendre de ce contact-là ? Qu’est-ce qu’on peut apprendre du groupe avec lequel on se trouve dans une situation donnée ? Le contact avec la nature va au-delà de l’enseignement académique, c’est aussi une école de la vie. » (p.169)

•  CARDINAL, F. (2001), Perdus sans la nature : Pourquoi les jeunes ne jouent plus dehors et comment y remédierMontréal : Québec Amérique

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Fax 021 601 74 55
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers