Mais que font les parents la nuit ?

Voici une grande question que tous les enfants se posent, on n’en doute pas ! En page de couverture de cet album, une petite fille serrant son doudou dans les bras est certainement en route pour aller chercher la réponse…

Aller se coucher en sachant que la vie continue, voilà un moment difficile pour l’enfant et c’est dans ces occasions que l’imagination, la rêverie ou les inquiétudes y trouvent leurs places.

Le thème de la nuit est très présent dans la littérature enfantine, mais la manière de le traiter dans cet ouvrage est assez originale. Avec beaucoup d’humour et de tendresse Thierry Lenain et Barroux vont imaginer le dialogue à la nuit tombée entre Sofia et ses parents.

« Maman ? Papa ?  Qu’est-ce que vous faites la nuit, pendant que je dors ? » Très finement les parents lui retournent la question et c’est ainsi que l’on pourra suivre l’imagination débordante de la fillette.
Les questions  de Sofia sont à l’image de ses désirs, de ses rêves mais aussi de ses craintes qu’elle exprime de façon détournée.

Et si les parents passaient la nuit… à regarder la télévision, manger des sucreries en tout genre, se transformer en dragons ou pire encore, s’occuper  d’une ribambelle d’enfants cachés !
Jusqu’à la question à laquelle on s’attend un peu : « Et si vous vous faites plein de bisous ? et qu’il n’en reste plus pour moi ?»
Les parents la rassurent tendrement « il en restera toujours pour toi… »

Cet album répond de manière sensible aux peurs des enfants et les auteurs ont réussi leur pari avec simplicité et plein de malice.

L’illustrateur Barroux traduit à merveille l’ambiance nocturne de l’appartement de Sofia. Elle contraste avec les mondes colorés sortis de l’imagination de la fillette qui, au terme de cette histoire, trouvera une solution à ses interrogations.

 

  • LENAIN-BARROUX, T. (2017), Mais que font les parents la nuit ?, Paris : Little Urban

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Fax 021 601 74 55
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers