Le métier d’éducateur de l’enfance entre tensions identitaires et reconnaissance professionnelle

Metier_educ
L’édition de cet ouvrage est le fruit du rapport de recherche que Sylvie Chatelain-Gobron a réalisé dans le cadre de son Master en travail social (HES-SO, mars 2014).

Les éducateurs de l’enfance font peu souvent l’objet de travaux de recherche. Métier peu visible, aussi bien au sein de la société qu’au sein de la discipline du travail social, la question de recherche posée par Sylvie Chatelain-Gobron, sur les enjeux identitaires de ce métier, sur les tensions entre identité et reconnaissance, a le mérite de mettre en lumière ce corps professionnel et de lui adresser quelques questions sur ce qui fonde les bases de sa pratique professionnelle et de sa construction identitaire, mettant en miroir le propre niveau de reconnaissance des éducateurs par eux-mêmes et celui, social et politique, de leur entourage et de la société.

(Extrait de la préface de Catherine Bouve, docteure en sciences de l’éducation, Centre de formation Saint Honoré, Paris.)

L’auteure, Sylvie Chatelain-Gobron, éducatrice de l’enfance, a exercé une dizaine d’années auprès d’enfants dans une structure d’accueil collectif. Elle a ensuite occupé une fonction de responsable pédagogique puis de directrice d’un centre de vie enfantine à Lausanne. Convaincue que la reconnaissance du métier et des professionnels de l’enfance s’acquiert aussi par la recherche et l’écriture, elle a consacré son mémoire de Master of arts en travail social à cette thématique.

La perception qu’ont les éducateurs de l’enfance de leur métier intéresse forcément une école qui les forme. Un préambule signé de Jean-Baptiste Dumas, directeur de l’esede, nous éclaire sur les raisons qui ont motivé son intérêt à participer à l’édition d’un tel ouvrage.

La brochure (103 pages) est en vente au CREDE au prix de Frs 15.- (frais d’envoi en sus).

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Fax 021 601 74 55
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers