Des papas et des bébés à la crèche

Consacré au rôle du père dans la vie du petit enfant, le dernier numéro de la Revue Spirale donne la parole aux professionnels, chercheurs, anthropologues et parents. Parmi ces articles passionnants qui abordent la question du père à travers les thèmes de la préparation à la naissance, la prématurité, la séparation, l’emprisonnement, etc., nous nous intéressons plus particulièrement à la recherche menée par Marion Latuillière, directrice de crèche.

Afin de répondre à la question  « quel accueil à la crèche pour les papas ? », cette dernière a engagé une réflexion avec son équipe par un travail d’observation. Du « Papa où es-tu ? », nous passons à la question « Papa, qui es-tu ? ». Les premières réponses aux observations montrent que les pères qui travaillent loin de la crèche sont très pressés et ne passeront que quelques minutes dans la collectivité le matin et le soir. Par contre, lorsque la crèche organise des événements les samedis, ceux-ci s’engagent plus facilement dans un échange ou une présence plus soutenue ; en effet, les pères semblent apprécier de se retrouver avec d’autres hommes dans des projets où on leur demande une participation active.

Lorsqu’il s’agit – pour l’équipe ou la direction – de rappeler les règles de la collectivité, les pères sont souvent plus enclins que les mères à la négociation alors que ces dernières se manifestent plutôt sur un mode de confrontation ; lors de séparations douloureuses entre mamans et bébés, les professionnels peuvent compter sur les compétences paternelles de « tiers-séparateur ».

En plus de la mise en évidence des compétences des pères, l’équipe 100% féminine a compris qu’il fallait travailler sur ses préjugés afin de repenser la qualité de l’accueil fait aux pères.

• Revue Spirale no 85 : les bébés et leurs papas, coord. par Joël Clerget, Toulouse : Erès, 2018

Abonnez-vous à notre newsletter

Contact

CREDE
Av. des Figuiers 28
CH - 1007 Lausanne
 
Tél 021 601 74 54
Email:

Plan d’accès

Bus ligne 1 ou 6, arrêt Maladière ou ligne 25, arrêt Maladière-Figuiers